ROCC by BMA, une inauguration exception

Date:

Ce 28 février, à Ouargla, les équipes de BMA, Bergerat Monnoyeur Algérie ont présenté officiellement leur nouveau site de « rebuilt » (rénovation de moteurs, de groupes électrogènes et de machines de travaux publics de la marque Caterpillar) devant un aréopage de personnalités, de clients de toute la zone sud algérienne et des employés de la marque. Une inauguration à l’image de l’activité, forte et impressionnante. 

Cela n’est pas sans rappeler un décor de cinéma, une immense bâtisse sortie de nulle part, comme jaillie du désert, mue par une force étrange et surnaturelle. Face aux bâtiments du ROCC, nom aux consonances également cinématographiques, des cavaliers en armes et des hommes du désert semblent en protéger l’entrée. Des engins surpuissants attendent sur des zones définies qu’on leur redonne vie sous un soleil aveuglant. Le décor étant posé, il nous faut revenir aux acteurs (un des rares films du genre sans figurants) du film qui se déroule sous nos yeux. Les acteurs sont d’abord les clients, invités par BMA pour assister au démarrage du ROCC ou Renovation Ouargla Cat Center, un décor de 8,6 millions de dollars – excusez du peu ! Des clients choyés par une délégation imposante des représentants de BMA, dont nous citerons les principaux, Christophe Karim Richard, son directeur général, Madame Hadjira Dahmani, DRH, et en charge de BMA Academy ou encore Redhouane Maachi, directeur du pôle d’activité Energie au sein de BMA ; mais également du Groupe Monnoyeur dont dépend BMA, Monsieur Philippe Rivoallan, directeur général en charge des activités liées à la marque Caterpillar et Laurence Delemazure, directeur financier. Les hauts responsables de Caterpillar n’étaient pas en reste puisqu’on pouvait compter sur la présence de Christophe Pelé, Vice-Président Caterpillar pour la région Europe Afrique et Moyen Orient, et Madame Eva Blasberg, District Manager. Bien évidemment, un invité éminent et partie prenante de ce projet grandeur nature, s’est félicité de l’emploi que génère et générera le site, il s’agit de Monsieur le secrétaire général de la Wilaya de Ouargla, qu’accompagnaient de nombreuses personnalités des ministères du commerce de l’industrie et de l’énergie et mines. Tous étaient là pour un lever de rideau sur une méga production, une usine de rénovation des machines et groupes électrogènes, une « prestation de service » de haut niveau à destination des grands clients des sites pétroliers, des groupes industriels et de BTP, entre autres, de la région sud d’Algérie, BMA, ayant déjà un site opérationnel au nord.

De la maîtrise de la démesure

Forcément, nous avons été impressionnés. Lorsqu’on voit un Combi-lift, vous savez cet instrument de mobilité permettant le déplacement rapide des containers et sous-ensembles de groupes électrogènes, un engin roulant d’une capacité de 35 tonnes, ou encore une laveuse pouvant intervenir sur un bloc complet devant laquelle vous vous sentez tout petit, vous vous rendez compte des investissements qu’il a fallu faire et surtout des compétences dont il a fallu s’entourer, pour concevoir un site semi-industriel de cette envergure. L’« atelier », immense salle dont on distingue quatre immenses palans peut recevoir quatre groupes électrogènes, l’équivalent des besoins d’un point de forage pétrolier par exemple. 

Au-delà de l’activité principale de rénovation, qui concourt bien évidemment à une démarche environnementale (on reconstruit l’existant), et, d’une certaine manière, à une plus grande autonomie, en étant moins soumis aux contraintes logistiques et énergétiques que l’on a pu connaître ces dernières années, le ROCC constitue un énorme investissement pour le futur grâce à son centre de formation intégré qui servira aux personnels de BMA, de Caterpillar, et des clients détenteurs de matériels et équipements Caterpillar mais aussi à d’autres personnels dans le futur -une base de vie de 47 chambre en facilitera l’accueil . Avant de revenir sur ce point, rappelons que le ROCC abrite également un grand magasin de pièces de rechange qui servira de plateforme pour tous les besoins de la région en Caterpillar et autres équipements de leur environnement, ainsi que de base de dépannage régionale. Le ROCC peut accueillir jusqu’à 50 moteurs et 8 engins TP, le centre de rénovation comprenant 1 300 m² sur les 4 ha du site. 

Main d’œuvre qualifiée, formée aux dernières technologies, équipements ultramodernes, investissements puissants, normes internationales, intégration locale et acteur du bassin d’emploi de la région de Ouargla, le ROCC fait figure de « roc » de la rénovation industrielle du Groupe Monnoyeur. Dans notre prochain numéro, nous reviendrons sur tout le dispositif, la place nous manquant au moment où passons à l’impression. Vous y découvrirez les allocutions des personnalités et une visite guidée du site.

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-tunisie.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

EQUIP AUTO ALGER : la prime aux fabricants

Pour sa 17 e édition, Equip Auto Alger sera...

NEXUS AUTOMOTIVE INTERNATIONAL : l’invitation au voyage !

A Monaco, pour leur dixième anniversaire, Gaël Escribe (CEO)...

Les Gazelles repartent pour un tour !

Nice, comme point de départ d’une aventure inoubliable. C’est...

L’environnement moteur sous pression

Impossible de passer à côté. De Paris à Rio,...