Un signal fort : Les professionnels tunisiens de l’après-vente automobile favorables à un salon local

Date:

Nous avons pris l’habitude d’assister à divers salons internationaux dédiés à l’après-vente automobile, tels que Automechanika Istanbul, Equip Auto Paris, Equip Auto Algérie, Moroccan Automotive Technologies Maroc, Automechanika Francfort, et bien d’autres salons. Cependant, une interrogation persiste quant à l’absence d’un événement similaire en Tunisie. Alors que ses voisins, le Maroc et l’Algérie, disposent de leurs propres salons spécialisés, la Tunisie semble en retrait sur ce plan.

Cette interrogation nous a poussés à interroger les professionnels du secteur en Tunisie pour comprendre les raisons qui président à cette absence et évaluer leur intérêt pour un tel événement. Nous cherchons à savoir jusqu’où ils seraient prêts à s’engager dans la mise en place d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie. À travers cette série d’interviews, nous avons décrypté les enjeux et les perspectives liés à ce potentiel événement. Propos recueillis par Abdellah Khalil

Khaled Guidara, DGA du Groupe Jomaa

Quelles sont vos impressions sur l’absence d’un salon dédié à l’après-vente automobile dans le pays jusqu’à présent ?

Bien entendu, la mise en place d’un salon dédié à l’après-vente automobile représenterait une opportunité prometteuse pour la Tunisie ainsi que pour tous les acteurs locaux œuvrant dans ce domaine. Actuellement, nous ressentons un manque flagrant de ce type d’événement qui pourrait potentiellement dynamiser notre secteur.

Selon vous, quels seraient les avantages et les opportunités qu’un tel événement pourrait apporter à l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie ?

Les avantages sont multiples et diversifiés. Outre l’accroissement de la visibilité pour les marques et les enseignes du secteur, un salon dédié à l’après-vente automobile constituerait une plateforme idéale pour sensibiliser le consommateur final sur les différents services et produits disponibles localement. De plus, pour les passionnés d’automobile, cela représenterait une occasion unique de plonger dans l’univers automobile local, de découvrir les dernières tendances et innovations. Pour les acteurs du secteur, ce serait également une opportunité inestimable de renforcer leurs réseaux, d’établir de nouveaux partenariats et d’explorer des possibilités de croissance et de développement. En somme, un tel événement serait une véritable vitrine de communication et de rencontres, propice à l’émergence de synergies et de collaborations fructueuses.

Si un salon après-vente automobile venait à être organisé en Tunisie, seriez-vous intéressé à y participer en tant qu’exposant ? Qu’espéreriez-vous y accomplir ?

Nous sommes définitivement intéressés par la possibilité de participer en tant qu’exposant à un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie. Pour nous, il s’agit d’une opportunité incontournable pour mettre en avant notre marque et nos services, ainsi que pour établir des contacts clés au sein de l’industrie. Cependant, notre décision de participer dépendra de plusieurs facteurs, notamment la réputation et le professionnalisme des organisateurs, l’emplacement et le calendrier de l’événement. Nous pouvons envisager de représenter FIX N GO lors d’une telle manifestation, mettant en avant notre expertise et notre engagement envers nos clients.

Comment pensez-vous que la tenue d’un tel événement pourrait contribuer à renforcer la valeur ajoutée de l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie, tant sur le plan local que régional ?

La tenue d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie serait bénéfique à de nombreux égards. Tout d’abord, cela stimulerait la demande pour les services après-vente en mettant en lumière les différentes offres disponibles sur le marché local. En outre, un tel événement offrirait une plateforme pour la formation professionnelle, permettant aux acteurs de l’industrie de se tenir au courant des dernières technologies et pratiques. Sur le plan régional, la tenue d’un salon dédié à l’après-vente automobile renforcerait la position de la Tunisie en tant que hub régional pour cette industrie, attirant des visiteurs et des investisseurs de toute la région. En résumé, un tel événement aurait un impact positif sur l’économie locale, tout en renforçant la réputation et la compétitivité de l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie. —

Haroune Ben Hassine, directeur commercial de Zorgati Véhicules

Quelles sont vos impressions sur l’absence d’un salon dédié à l’après-vente automobile dans le pays jusqu’à présent ?

Le marché du service après-vente automobile en Tunisie montre un potentiel de croissance prometteur, mais l’absence d’un salon dédié à ce secteur constitue une lacune notable. En tant qu’acteurs de l’industrie, nous avons l’habitude de participer à des salons internationaux où nous échangeons avec nos pairs et découvrons les tendances et les innovations du marché. Cependant, le fait de ne pas avoir un événement similaire en Tunisie représente une opportunité manquée. Un salon local de l’après-vente automobile serait une plateforme cruciale pour réunir tous les acteurs du secteur, faciliter les échanges commerciaux et favoriser le développement de synergies.

Selon vous, quels seraient les avantages et les opportunités qu’un tel événement pourrait apporter à l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie ?

Un salon dédié à l’après-vente automobile présenterait une multitude d’avantages pour l’industrie tunisienne. Tout d’abord, il constituerait une occasion précieuse de networking, permettant aux acteurs du secteur de tisser des liens, de nouer des partenariats et d’explorer de nouvelles opportunités d’affaires. De plus, ces événements offrent un cadre propice au partage de connaissances et à l’apprentissage des meilleures pratiques, ce qui contribuerait à l’amélioration de la qualité des services proposés. En attirant des participants internationaux, un salon de ce type ouvrirait également la voie à des collaborations transfrontalières, à l’accès à de nouvelles technologies et à l’intégration aux réseaux mondiaux de l’industrie automobile. Enfin, en mettant en avant l’innovation locale, un tel événement renforcerait la compétitivité des entreprises tunisiennes sur le marché national et international.

Si un salon après-vente automobile venait à être organisé en Tunisie, seriez-vous intéressé à y participer en tant qu’exposant ? Qu’espéreriez-vous y accomplir ?

La perspective d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie suscite un vif intérêt chez nous, en tant que représentants de Zorgati Véhicules. En effet, nous considérons cet événement comme une opportunité stratégique pour promouvoir nos marques et nos produits auprès d’un public local et régional. Notre participation en tant qu’exposant serait motivée par divers objectifs. Tout d’abord, nous envisageons d’établir des contacts fructueux avec d’autres acteurs de l’industrie, tant au niveau national qu’international. Cette occasion nous permettrait d’explorer des opportunités de partenariat, de distribution et de collaboration technique, ainsi que de renforcer nos relations commerciales existantes. Nous envisageons également d’utiliser ce salon comme plateforme de lancement pour une nouvelle gamme de produits, en organisant des démonstrations en direct, des présentations interactives ou des ateliers afin d’engager activement les visiteurs et de susciter leur intérêt. Par ailleurs, nous considérons ce salon comme une opportunité précieuse pour mener une veille concurrentielle approfondie, nous permettant ainsi d’analyser les tendances du marché et d’identifier les opportunités émergentes. En somme, notre objectif principal serait de conclure des accords commerciaux prometteurs et de consolider notre position sur le marché de l’après-vente automobile en Tunisie.

Comment pensez-vous que la tenue d’un tel événement pourrait contribuer à renforcer la valeur ajoutée de l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie, tant sur le plan local que régional ?

La tenue d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie représenterait un véritable catalyseur pour le développement et la croissance de l’industrie dans la région. En effet, un tel événement offrirait une plateforme inestimable pour le partage de connaissances, la diffusion des meilleures pratiques et l’accès aux dernières technologies. Cette collaboration accrue entre les acteurs locaux et internationaux favoriserait l’émergence de solutions innovantes, renforçant ainsi la compétitivité du secteur. De plus, la tenue d’un tel salon encouragerait l’innovation en mettant en avant les nouvelles tendances et technologies émergentes telles que les véhicules autonomes ou les solutions de propulsion alternatives comme l’hydrogène. Par ailleurs, cet événement contribuerait à renforcer l’attractivité du pays en tant que destination d’investissement et de partenariat dans le domaine automobile, stimulant ainsi la croissance économique et créant de nouvelles opportunités d’emploi. En somme, la tenue d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie aurait des retombées positives à la fois sur le plan local et régional, en favorisant le développement durable et l’essor de l’industrie dans la région. —

Assali Rabah, directeur général Otosure

Quelles sont vos impressions sur l’absence d’un salon dédié à l’après-vente automobile dans le pays jusqu’à présent ?

L’absence d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie est perçue comme une lacune regrettable dans le paysage industriel local. Cette absence laisse un vide dans un secteur où la concurrence et l’innovation pourraient jouer un rôle crucial. Actuellement, le marché de l’après-vente automobile en Tunisie est en partie monopolisé, ce qui limite les options disponibles pour les consommateurs et freine le développement de nouvelles solutions et services. Un salon spécialisé dans ce domaine serait non seulement une vitrine pour les acteurs existants, mais également un catalyseur pour la diversification et l’amélioration de l’offre sur le marché. Il pourrait stimuler la concurrence en encourageant de nouveaux entrants à présenter leurs produits et services, tout en favorisant l’émergence de pratiques commerciales innovantes. En somme, un tel événement pourrait contribuer à dynamiser et à moderniser l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie.

Selon vous, quels seraient les avantages et les opportunités qu’un tel événement pourrait apporter à l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie ?

Concernant les avantages et opportunités qu’un salon après-vente automobile pourrait apporter à l’industrie en Tunisie, ils sont multiples. Tout d’abord, il soutiendrait la transparence des tarifs et des prestations en permettant aux consommateurs de comparer les offres et de prendre des décisions éclairées. De plus, ce salon servirait de plateforme aux petites entreprises du secteur pour se faire connaître et élargir leur clientèle, favorisant ainsi l’entrepreneuriat et la croissance économique locale. En attirant des visiteurs et des professionnels de toutes les régions, il contribuerait également à dynamiser l’économie locale et à renforcer les échanges commerciaux entre les acteurs du secteur. En outre, un tel événement serait une occasion idéale pour les entreprises de se positionner comme des leaders en matière d’innovation et de qualité de service, renforçant ainsi leur crédibilité et leur réputation sur le marché. En somme, un salon après-vente automobile en Tunisie serait un moteur de développement et de progrès pour toute l’industrie, ouvrant la voie à de nouvelles opportunités de croissance et d’amélioration continue.

Si un salon après-vente automobile venait à être organisé en Tunisie, seriez-vous intéressé à y participer en tant qu’exposant ? Qu’espéreriez-vous y accomplir ?

Si un salon après-vente automobile était organisé en Tunisie, notre entreprise serait certainement intéressée à y participer en tant qu’exposant. Nous considérons ce type d’événement comme une opportunité stratégique pour mettre en avant notre expertise et la qualité de nos services dans le domaine de l’après-vente automobile. En tant qu’exposant, nous pourrions présenter nos produits et solutions de manière directe aux consommateurs et aux autres acteurs de l’industrie, ce qui pourrait favoriser la création de nouvelles relations professionnelles et commerciales. De plus, participer à un tel salon nous permettrait de mieux comprendre les besoins et les attentes du marché local, ce qui pourrait nous aider à adapter notre offre de manière plus efficace et innovante.

Comment pensez-vous que la tenue d’un tel événement pourrait contribuer à renforcer la valeur ajoutée de l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie, tant sur le plan local que régional ?

La tenue d’un événement dédié à l’après-vente automobile en Tunisie aurait un impact significatif sur l’industrie à plusieurs niveaux. Tout d’abord, cela favoriserait l’adoption de meilleures pratiques et l’échange de connaissances et de technologies entre les différents acteurs du secteur. En offrant une plateforme de partage d’expériences et de solutions innovantes, cet événement contribuerait à stimuler l’efficacité opérationnelle et la qualité des services dans le domaine de l’après-vente automobile. De plus, en attirant l’attention sur le potentiel et les compétences de l’industrie locale, cet événement renforcerait la position de la Tunisie en tant que centre régional de l’après-vente automobile. Il pourrait également encourager les investissements étrangers et la création de partenariats stratégiques avec des acteurs internationaux, ce qui contribuerait à dynamiser l’économie locale et à créer de nouvelles opportunités d’emploi et de croissance. —

Sami Misbah, directeur d’exploitation Midas Tunisie

Quelles sont vos impressions sur l’absence d’un salon dédié à l’après-vente automobile dans le pays jusqu’à présent ?

L’absence d’un salon dédié à l’après-vente automobile en Tunisie jusqu’à présent est une lacune significative dans le secteur. En tant que domaine en pleine croissance, l’après-vente automobile revêt une importance capitale pour assurer la satisfaction des clients et maintenir la qualité des véhicules en circulation. Le fait qu’il n’y ait pas eu d’initiative pour réunir les principaux acteurs de ce secteur est décevant. Un salon de ce type serait une opportunité précieuse pour favoriser l’échange d’expertise, encourager l’innovation et promouvoir les meilleures pratiques dans le domaine de l’après-vente automobile en Tunisie. Cela permettrait également de renforcer la visibilité de ce secteur crucial et d’offrir aux professionnels une plateforme pour présenter leurs services et solutions, ainsi que pour établir des partenariats stratégiques.

Selon vous, quels seraient les avantages et les opportunités qu’un tel événement pourrait apporter à l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie ?

En ce qui concerne les avantages et les opportunités qu’un tel événement pourrait apporter à l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie, ils sont multiples. Tout d’abord, un salon dédié permettrait de consolider la confiance des consommateurs en offrant une vitrine transparente des services disponibles et des prestations proposées par les différents acteurs du secteur. En réunissant les principaux partenaires de l’après-vente automobile, un tel événement faciliterait également les collaborations et les partenariats entre les entreprises, ce qui pourrait conduire à une amélioration globale de la qualité des services et à une plus grande efficacité opérationnelle. De plus, un salon de l’après-vente automobile offrirait aux professionnels l’occasion de se tenir au courant des dernières tendances, des nouvelles technologies et des innovations dans le domaine, ce qui serait bénéfique pour l’ensemble de l’industrie. Enfin, un tel événement contribuerait à renforcer l’image et la réputation du secteur de l’après-vente automobile en Tunisie, aussi bien sur le plan national que régional, ce qui pourrait attirer davantage d’investissements et stimuler la croissance économique du pays.

Si un salon après-vente automobile venait à être organisé en Tunisie, seriez-vous intéressé à y participer en tant qu’exposant ? Qu’espéreriez-vous y accomplir ?

Si un salon après-vente automobile était organisé en Tunisie, nous pourrions envisager d’y participer en tant qu’exposant, sous réserve que cela reste financièrement viable pour nous. Notre objectif principal serait d’établir des partenariats stratégiques avec d’autres acteurs du secteur et de renforcer la notoriété de Midas en tant que leader dans le domaine de l’après-vente automobile en Tunisie.

Comment pensez-vous que la tenue d’un tel événement pourrait contribuer à renforcer la valeur ajoutée de l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie, tant sur le plan local que régional ?

La tenue d’un tel événement pourrait jouer un rôle crucial dans le renforcement de la valeur ajoutée de l’industrie de l’après-vente automobile en Tunisie, tant sur le plan local que régional. En rassemblant les principaux acteurs du secteur, le salon pourrait agir comme un ambassadeur de l’industrie, renforçant ainsi l’image et la crédibilité du secteur auprès des consommateurs. De plus, cela pourrait contribuer à accroître la confiance des consommateurs dans les services d’après-vente, ce qui pourrait stimuler les ventes et favoriser la croissance de l’industrie dans son ensemble.

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-tunisie.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Mosaïque Auto : le logiciel tunisien d’après-vente automobile qui réinvente le sur-mesure

Mosaïque Auto, une solution sur mesure conçue spécialement pour...

Midas Tunisie passe au modèle de franchise : une nouvelle ère débute

Midas Tunisie continue d'impressionner avec ses innovations permanentes. Lors...

Renovatio se pose en référent des anciennes

Rendez-vous désormais incontournable des voitures de collection, Rétromobile s’est...