Renovatio se pose en référent des anciennes

Date:

Rendez-vous désormais incontournable des voitures de collection, Rétromobile s’est tenu à Paris (France), du 1er au 5 février 2023, dans une ambiance aussi festive que studieuse. C’est que le marché des anciennes est en plein boom, ce n’est plus une nouveauté, et que cette dynamique semble résistée à toutes les crises et tous les vents contraires. Il affiche une croissance annuelle d’environ 10 % et voit son public être animé par toutes les tranches d’âges, preuve du caractère intergénérationnel du sujet. Paris constituait donc un passage obligé, ou plutôt désiré, par des milliers de passionnés mais aussi des centaines de professionnels directement ou indirectement impliqués dans cette économie. Renovatio Automotive faisait partie de ceux-là. Voilà quatre ans que la société française soutenue par le groupement Nexus Automotive et le commerçant en ligne eBay a fait son apparition dans cet univers prospère. Quatre ans, soit un laps de temps assez court à l’échelle de l’entreprenariat mais bien suffisant à l’échelle des équipes de Renovatio qui n’ont pas eu besoin de plus de temps pour trouver leur place. En affirmant dès le premier jour vouloir fédérer des professionnels qui vivaient chacun de leur côté et n’échangeaient pas, la société dirigée par Benjamin Abitbol s’est placée en entremetteur, en pivot de multiples acteurs et de différentes spécialités. Distributeurs de pièces, équipementiers, réseaux, clubs, accessoiristes, prestataires de services… le spectre est large. 

Bakelit en « Géo Trouvetou »

Preuve de ce succès, Renovatio a réalisé un exercice 2022 record avec un chiffre d’affaires multiplié par trois et une équipe multipliée par deux. Pour confirmer et viser encore plus loin, de nouveaux développements vont voir le jour en 2023. Courant mars, sa plateforme web Bakelit fera peau neuve. Cette troisième version offrira une expérience de navigation plus moderne, plus fluide, et plus complète. D’inédites fonctionnalités vont ainsi être intégrées comme des offres ciblées pour les professionnels et les particuliers ou encore une recherche de pièces optimisée. A ce propos, Renovatio innove et proposera avec Bakelit un service dit de « conciergerie » consistant en un accompagnement à l’identification et à la sélection de pièces rares. Un vrai plus pour les recherches les plus complexes qui sera assurément apprécié. Cette nouvelle mouture garde toutefois ce qui a fait sa force depuis le début. Avec tout d’abord un catalogue ainsi qu’un contenu informatif, véhicules et pièces, permettant de fiabiliser la recherche et l’achat de pièces, y compris techniques, pour tous les modèles anciens. Renovatio et Bakelit référencent aujourd’hui plus de 190 fournisseurs pour 850 000 pièces identifiées (représentant une centaine de marques de voitures allant de 1940 à 1999), et comptent 350 comptes professionnels – garages et ateliers – ainsi que 5 000 clients collectionneurs. 

Pro Classic monte en puissance

En complément, la société s’appuie aussi sur son groupement Pro Classic qui, dans les faits, ressemble davantage à une communauté qu’à un groupement comme l’après-vente l’entend traditionnellement. Cette structure fédère 14 membres d’horizons variés opérant en France mais aussi à l’étranger. L’ambition est de monter à 25 ou 35 adhérents à moyen terme avec des moyens et une communication renforcés. Grâce à Pro Classic, Renovatio propose à chacun (moyennant une cotisation annuelle) un espace d’échanges sur les problématiques qui animent le secteur, un concept « clé en main » avec nom et logo, ainsi qu’une visibilité notamment sur de nombreux salons tel qu’à Rétromobile où avait été installé le « village des marques historiques » de Renovatio. S’y côtoyaient autour d’une Alpine A110, d’une Opel Ascona Groupe 2, d’une très rare Mercedes 220 Ponton et d’une Fiat 500 de 1970, des marques emblématiques disposant de gammes classiques (Lucas, Marchal, Clas, Calorstat Classic, Elf, Hella, Siberian) mais aussi des fournisseurs de services comme Hug Rétro Passion et AB Négoce ou un spécialiste de l’impression 3D. Un stand à l’image de la société qui reflétait parfaitement le rôle joué par elle dans cet écosystème. Et rien ne semble pouvoir contrarier ce statut !

Julien Nicolas

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-tunisie.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Mosaïque Auto : le logiciel tunisien d’après-vente automobile qui réinvente le sur-mesure

Mosaïque Auto, une solution sur mesure conçue spécialement pour...

Un signal fort : Les professionnels tunisiens de l’après-vente automobile favorables à un salon local

Nous avons pris l’habitude d’assister à divers salons internationaux...

Midas Tunisie passe au modèle de franchise : une nouvelle ère débute

Midas Tunisie continue d'impressionner avec ses innovations permanentes. Lors...