F.A.D : un leadership porté par l’innovation

Date:

Société Fournitures Autos et Dérivés, de son petit nom F.A.D trace sa voie depuis plus de 50 ans en misant sur l’innovation en toutes choses. Brahim El Kateb, son CEO nous explique comment l’investissement en IT et en Recherche et Développement a permis à F.A.D de conserver une place sur le marché de la distribution de pièces de rechange véhicules roulants avec l’appui précieux de son père Farhat El Kateb, le président du conseil d’Administration.

Supporté par Atef Meddeb et Yessine Ben Haj Brahim respectivement, Directeur général adjoint et, directeur Approvisionnement et R&D, Brahim El Kateb sillonnait les allées du salon d’Automechanika Dubaï en quête de nouveaux fournisseurs et de nouvelles idées de services ou de marketing –il resta discret sur le sujet -, tout en s’arrêtant sur le stand de l’un de ses partenaires fournisseurs, là où nous l’avons rencontré. Il faut bien dire partenaires parce que le patron de F.A.D l’entend bien ainsi, ses relations avec les fournisseurs sont solides et débouchent sur un investissement de tous les jours comme il nous l’explique : « F.A.D est connue pour son développement et sa présence active sur le marché de la pièce. Nous n’avons pas de gamme « figée », nous sommes là pour constituer les gammes et les produits compatibles avec les besoins du marché. C’est pour cette raison que nous avons créé un service R&D ; assez étonnant chez un groupe de distribution, plus évident en raison des études d’ingénieur du CEO. Il nous semble capital de savoir ce que nous mettons en vente. Nous nous revendiquons comme spécialistes et nous investissons pour que nous le soyons toujours auprès de nos clients ». 

La modernisation de l’entreprise face à la COVID

Reconnaissant que la période a été difficile pour le Groupe, puisque la pandémie les a obligés à suspendre l’activité pendant un mois et demi et que le nombre d’impayés a pesé très lourd sur la trésorerie de l’entreprise, Brahim El Kateb se félicite cependant de l’implication du staff qui a pris la situation en mains et amorcé la reprise avec beaucoup de nombreux projets, comme il nous l’explique en ces termes : « Nous nous sommes réunis alors que les comptes étaient à zéro et nous avons su géré la crise du mieux que l’on pouvait. Parallèlement, cette période nous a beaucoup appris et nous a permis de mettre en place de nouvelles méthodes, de réfléchir de manière différente sur notre développement et de reprendre, à la fin du confinement, beaucoup mieux armés. Comme nous n’avons jamais cessé de commander des pièces afin de toujours pouvoir servir nos clients (des pièces dont nous garantissons la qualité), nous n’avons pas subi de rupture de stock. C’est ce qui a permis à la F.A.D d’une part de conserver la confiance de ses clients et, d’autre part, de progresser. Et surtout, nous nous sommes appuyés sur notre précieux savoir-faire véhiculé à travers des générations (Grand père, Père & Fils) et ce que nous prétendons être deux grands atouts pour la F.A.D, l’investissement en IT et en R&D ».

IT et R&D, deux leviers essentiels de croissance 

« Nous avons entamé les démarches de digitalisation dès 2014, fidèles à notre souci de modernisation permanente de l’entreprise, et c’est ainsi que nous n’avons pas été pris de court lorsque les relations traditionnelles ont été à l’arrêt ou interrompues. Nous avons ainsi travaillé de manière très moderne avec nos fournisseurs, selon des process numériques et nous avons poursuivi la digitalisation jusqu’aux échanges avec nos clients. Nous nous sommes aussi appuyés sur Microsoft Dynamics pour aller plus vite et plus loin. En ce qui concerne notre plateforme numérique, il a permis aux clients revendeurs de passer les commandes, de les suivre, de connaître leur situation financière 7 jours sur 7 sans se déplacer ni devoir nous contacter. Il faut dire que pour eux, ce ne fut qu’un accroissement de l’utilisation de l’outil informatique en B to B puisque nous travaillons déjà sur la troisième version du site qui verra le jour en 2022 avec beaucoup, de nouveautés… » commente Brahim El Kateb avant de préciser : « Nous restons sur le modèle B to B pour deux raisons. La première et la plus importante naît du fait que nous ne souhaitons pas aller concurrencer nos revendeurs tout simplement (Nous ne traitons qu’avec les professionnels) ; la seconde repose sur ce constat que le marché n’est pas prêt et ne nous oblige pas à lutter contre une telle concurrence.  Aujourd’hui, nous sommes distributeur des plus grandes marques des fournisseurs de première monte et nous offrons une palette de toutes les familles de pièces de rechange (VL/Pick Up, VUL), référencées et dont nous assurons la qualité et la disponibilité. Tout ce que nous mettons en place comme la R&D pour faciliter le travail des gammes et la réponse à la demande du terrain s’inscrit dans une optimisation permanente de la satisfaction client et bien évidemment du développement des marques de nos fournisseurs. Je peux même ajouter que nous tenons à être proactifs avec nos fournisseurs, à leur proposer de nouvelles voies de croissance. Il n’y a guère que la batterie et les pneumatiques que nous ne commercialisons pas ». 

Du réseau de garage à la fabrication

Compte tenu de l’étendue des services proposés, nous avons demandé à Brahim El Kateb ce qu’il pensait des réseaux de garage, et plus généralement des offres des groupements internationaux, puisque F.A.D a été l’un des tout premiers à rejoindre Nexus International. Il nous répond en toute transparence : « Nous nous connaissions avec Gaël Escribe (Nexus International), ce qui a facilité notre adhésion puisque nous nous sommes choisis, en quelque sorte. Comme je le disais précédemment, nous sommes très attachés à la modernisation de l’entreprise et à l’innovation, un groupement tel que Nexus International nous apporte ce que nous recherchons en la matière. Il nous offre la possibilité de rencontrer à la fois des fournisseurs de premier plan, des groupes de distribution avec lesquels les échanges sont de très grande qualité. Nous apprenons beaucoup et cela nous convient. En ce qui concerne les réseaux de garage, nous ne sommes pas contre et il n’est pas impensable que nous transformions le garage que nous avons créé pour l’entretien de nos véhicules en Nexus Auto. Cependant, il faut de la technicité et ce n’est pas tellement dans notre cœur de cible actuellement. Nous travaillons à satisfaire le marché tunisien qui évolue rapidement en ce moment : d’une part il vieillit et d’autre part, il s’ouvre aux marques chinoises, japonaises et sud-coréennes. Nos efforts se portent sur deux sources de croissance pour nous mais qui nécessitent des investissements permanents. » Et lorsque nous faisons état d’éventuelles fabrications, Brahim El Kateb nous renvoie à l’esprit de famille et à son oncle Fouad qui est dans l’industrie depuis 1986 et qui s’occupe du pôle industrie dont la L.A.D (Oceana Lubricants), ou le blending des lubrifiants, et la M.A.D en optiques de phares des feux de signalisations & Accessoires ! A chacun son rayon, mais l’industrie n’a pas de secrets pour le Groupe, puisque la M.A.D a déjà travaillé sur des projets première monte en sous-traitance ! Il est vrai également que le prix des matières premières ne facilite par de nouveaux développements en ce moment. Et surtout, les projets de croissance apparaissent déjà nombreux dans l’équipe de Brahim El Kateb pour envisager d’autres activités plus chronophages… 

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-tunisie.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Mosaïque Auto : le logiciel tunisien d’après-vente automobile qui réinvente le sur-mesure

Mosaïque Auto, une solution sur mesure conçue spécialement pour...

Un signal fort : Les professionnels tunisiens de l’après-vente automobile favorables à un salon local

Nous avons pris l’habitude d’assister à divers salons internationaux...

Midas Tunisie passe au modèle de franchise : une nouvelle ère débute

Midas Tunisie continue d'impressionner avec ses innovations permanentes. Lors...