Fiat Professional en tête des ventes des véhicules utilitaires en 2021

Fiat Professional en tête des ventes des véhicules utilitaires en 2021

Pour la troisième année consécutive, la marque Fiat Professional se positionne en tête des ventes des véhicules utilitaires en Tunisie. 

Avec 1.953 unités de Fiat Professional vendues à fin décembre dernier, Italcar, concessionnaire des marques Fiat, Alfa Romeo, Fiat Professional et Iveco, se positionne comme le leader du marché des véhicules utilitaires en Tunisie. Ainsi, la marque a enregistré une progression de 39% par rapport à l’exercice 2020 où elle avait totalisé 1.402 ventes de la marque Fiat Professional.

Par ailleurs, ces réalisations permettent à la marque de se positionner en tête des ventes par marques avec une part de marché de 28%. « Nous ambitionnons de garder cette position et avons mis en place des moyens pour atteindre nos objectifs de 2022. Nous comptons améliorer la perception perçue sur nos modèles, maintenir notre part de marché véhicule particulier et surtout augmenter celle des véhicules utilitaires tout en gardant notre position de leader sur le marché », indique Salma Fekih, chef du département marketing d’Italcar. Et d’ajouter : « nous avons défini les grandes lignes de notre plan marketing 2022 en concentrant et en mettant tous nos efforts sur une stratégie B2B afin de maintenir nos parts de marché et de garder notre place sur le podium ».

Dans le détail, sur les 1.953 Fiat Professional vendus jusqu’au mois de décembre 2021, on compte 1.272 Fiorino, 544 Doble et 137 Ducato. De son côté, Italcar est en train d’étudier le potentiel d’importer de nouveaux modèles utilitaires de la marque Fiat Professional afin d’élargir sa gamme et de gagner plus de parts de marché : « nous étudions la possibilité d’entrer dans le segment des fourgons moyens avec la nouvelle Fiat Scudo, il est fort probable qu’elle soit la nouveauté de l’année pour Fiat Professional en Tunisie », annonce Salma Fekih.

Année 2022 : rupture de stock 

La rupture des stocks des véhicules est un souci que connaissent tous les constructeurs depuis le début de la pandémie. Or, quelques-uns ont partiellement réussi à franchir le cap en 2022, mais ce n’est pas encore le cas de tous les constructeurs, tel est le cas de Stellantis. Ce dernier n’a pas pu fabriquer environ 600.000 unités lors du troisième trimestre de 2021, en raison de commandes de semi-conducteurs non honorées. 

De sa part, Italcar subit encore les conséquences en Tunisie avec la rupture de plusieurs modèles due à des retards de production de Stellantis : « comme pour l’année 2021, nous ferons en sorte à ce que cela ne nous empêche pas d’atteindre nos objectifs et de garder notre positionnement. D’ailleurs, malgré la rupture des stocks, nous lançons deux campagnes publicitaires : une première à l’ordre des médecins et une seconde en partenariat avec banque Zitouna », indique Salma Fekih.

Haytam Boussaid

Réagir

Your email address will not be published.